Environnement de travail

Visit the UN Plus website Site web de UN Plus
Groupe d'employé(e)s de l'ONU vivant avec le VIH
" Etre unis pour la solidarité et pour l'égalité et l'acceptation des personnes vivant avec le VIH au sein du système des Nations Unies grâce à la sensibilisation, au changement des politiques et à des actions de persuasion ".
Le VIH représente-t-il un problème grave dans la région où je vis et travaille ?

Oui, le VIH représente un problème grave partout. Même si un déclin des nouvelles infections à VIH a été observé dans certains pays et certaines régions, l'épidémie de SIDA est loin d'être terminée et les chiffres des nouvelles infections à VIH sont en hausse dans de nombreux pays. En Afrique subsaharienne, la région la plus touchée, les femmes représentent jusqu'à 61 % des infections et le VIH reste la principale cause de décès. Dans les Caraïbes, la plupart des épidémies semblent s'être stabilisées, certaines ayant décliné dans les zones urbaines. En Asie, c'est en Asie du Sud-Est que la prévalence est la plus élevée, avec de larges variations des tendances épidémiques entre les différents pays. Dans les régions de l'Europe orientale, de l'Asie centrale, du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la consommation de drogues injectables est une source importante de transmission du VIH. L'épidémie de l'Amérique latine reste généralement stable, mais la stigmatisation et la discrimination entravent la réalisation de l'accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l'appui dans le domaine du VIH. Sur la base des dernières informations dont nous disposons, les maladies liées au SIDA sont la sixième cause de décès dans le monde.

Que signifient la stigmatisation et la discrimination sur le lieu de travail ?

La stigmatisation est une marque de déshonneur associée à une circonstance, une qualité ou une personne en particulier. C'est une forme de préjugé qui discrédite ou rejette un individu ou un groupe car ils sont considérés, ou perçus, comme étant différents. Lorsque les gens expriment leurs préjugés, la stigmatisation se transforme en discrimination. La discrimination liée au VIH est le traitement inéquitable et injuste d'un individu fondé sur son statut VIH réel ou supposé ou d'autres caractéristiques. Stigmatiser les gens et exercer une discrimination à leur encontre violent leurs droits humains fondamentaux.

Chacun d’entre nous doit jouer un rôle important dans l’élimination de la stigmatisation et de la discrimination liées au VIH sur le lieu de travail dans le système des Nations Unies.

La stigmatisation et la discrimination constituent des menaces pour nous tous. Tous les membres du personnel du système des Nations Unies, en particulier les cadres administratifs, ont la responsabilité d'éradiquer la stigmatisation et la discrimination. Comme le souligne la norme minimale numéro 10, l'engagement de la direction et des cadres est impératif pour la réussite de l'ONU avec nous. Pas sûr de ce que vous pouvez faire en tant que cadre administratif ? Ou en tant qu'employé ? Faites de l'élimination de la stigmatisation et de la discrimination une priorité, en choisissant trois actions (ou plus) parmi ce qui suit :

  • Assistez à une séance d'orientation sur le VIH et suggérez à vos collègues d'en faire de même.
  • Affichez votre certificat de présence à une séance d'orientation sur le VIH dans votre espace de travail.
  • Passez en revue la terminologie préférée des Nations Unies pour le VIH afin de vous assurer que vous ne contribuez pas par inadvertance à la stigmatisation par votre choix des mots.
  • Parlez ouvertement du VIH avec le plus de monde possible.
  • Portez un ruban rouge ou une épingle l'ONU avec nous ou UN Plus.
  • Disposez un ruban rouge à proximité de votre bureau.
  • Participez aux manifestations organisées en riposte au SIDA.
  • Rendez-vous à une manifestation de sensibilisation ou apportez votre contribution lors de la Journée mondiale SIDA le 1er décembre.
  • Portez-vous volontaire auprès d'une organisation locale de prise en charge du SIDA.
  • Informez-vous au sujet du VIH et informez vos amis et les personnes qui vous sont chères.

Si vous êtes un superviseur, vous devriez suivre le module du superviseur du cours électronique " Renforcer nos compétences professionnelles dans la lutte contre le VIH ". Vous pouvez vous procurer une version de ce cours sur CD-ROM auprès des modérateurs de l'ONU avec nous de votre lieu d'affectation/de la Stratégie d'apprentissage. Il est également disponible en ligne sur www.uncares.org/ecourse (en Anglais). Un module destiné aux personnes impliquées dans les questions de ressources humaines figure sur le même CD-ROM et le même site web.

Quel est l'impact de la stigmatisation et de la discrimination sur la propagation du VIH ?

La stigmatisation et la discrimination peuvent signifier que les personnes qui sont séropositives décident de ne pas accéder aux services de prise en charge, de traitement ou de conseil, ou d'autres programmes, de crainte d'être ostracisées. La stigmatisation et la discrimination peuvent aussi accroître le stress physique, psychologique et social, et peuvent parfois provoquer une dépression. La stigmatisation et la discrimination peuvent affecter la capacité des personnes qui sont séronégatives au VIH de se protéger et de protéger leur famille de la transmission du VIH en les décourageant de chercher à obtenir l'information, les services de prévention, ou un dépistage du VIH. La stigmatisation liée au VIH est particulièrement forte pour les membres de certains groupes particuliers tels que les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les professionnel(le)s du sexe et les personnes qui consomment des drogues.

Ce qui est particulièrement important pour le système des Nations Unies, c'est que la stigmatisation et la discrimination violent les droits humains fondamentaux, comme celui de ne pas faire l'objet de discrimination, le droit au respect de la vie privée, le droit à la santé, et le droit à l'information et à l'éducation. En bref, nous tous, en tant que fonctionnaires du système des Nations Unies, sommes parties prenantes de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination associées au VIH - tout comme nous sommes parties prenantes de la lutte pour les autres droits humains.

Si vous entendez un collègue tenir des propos discriminatoires ou faire des commentaires désobligeants au sujet d'une personne présumée vivre avec le VIH, intervenez et expliquez pourquoi ces commentaires ne sont pas acceptables. Certains d'entre nous peuvent ne pas être conscients d'utiliser un langage discriminatoire dans leur vie quotidienne. Par exemple, nous devrions tous éviter d'utiliser le terme " victime " ou " malade " pour décrire quelqu'un qui vit avec le VIH. Faites un effort pour utiliser et favoriser un langage et une terminologie adéquats et précis - ce que vous dites et la manière dont vous le dites sont d'une importance capitale pour façonner un comportement approprié au sein de votre communauté. Evitez les termes négatifs. Au lieu de dire, par exemple, que quelqu'un est une " victime du SIDA ", dites plutôt qu'il ou elle " vit avec le VIH ". Veillez à ce que vos connaissances sur le VIH soient fondées sur des faits plutôt que sur des rumeurs. Parlez ouvertement du VIH avec vos collègues et soyez prêts à entendre les préoccupations des autres. N'ayez pas peur de poser des questions.

Utilisez les structures déjà en place pour aider à protéger nos droits et notre bien-être au travail. Il s'agit notamment des associations du personnel ou des syndicats, ainsi que des comités et des responsables en matière de santé et de sécurité. Ces organismes peuvent apporter un leadership et montrer un exemple positif, tout en travaillant avec la direction pour veiller à ce que toutes les mesures soient prises pour encourager la compréhension, le respect, et la non-discrimination.

En dépit de l'hypothèse sous-jacente que nous, au sein du système des Nations Unies, sommes respectueux de chacun, nous fonctionnons tous à l'intérieur de certains paramètres qui définissent notre monde et nos frontières. Il est essentiel que nous nous demandions comment nous percevons les personnes vivant avec le VIH et que nous fassions en sorte de ne pas agir de manière à renforcer la stigmatisation et la discrimination. Cela devient encore plus important lorsque nous vivons nous-mêmes avec le VIH, car l'autodénigrement est très néfaste pour le bien-être de l'individu.

Comment puis-je apporter un soutien à mes collègues vivant avec le VIH ?

En traitant tous vos collègues, quel que soit leur statut VIH, comme vous voudriez être traité - avec dignité, respect et professionnalisme.

La champagne “La Stigmatisation Favorise le VIH” est une initiative de UN Cares et UN Plus pour faire face à la stigmatisation et discrimination liées au VIH dans le lieu de travail de l’ONU. Cette campagne a été exécuté dans plus de 60 pais en 2011, et aussi dans les sièges de plusieures organisations du système ONU. Nous avons atteint ainsi des milliers d’employés onusiens avec un message clair : à l’ONU il y a zéro tolérance pour la stigmatisation et discriminations liées au VIH et SIDA.

Plus d'informations
Informations supplémentaires sur la stigmatisation et la discrimination

(Note : Les pages s'ouvriront dans une nouvelle fenêtre du navigateur)

  • Comprendre la stigmatisation liée au VIH et au SIDA en Éthiopie, en Tanzanie et en Zambie  (en Anglais)
    ICRW, en partenariat avec des organisations en Ethiopie, en Tanzanie et en Zambie, a mené une étude sur la stigmatisation et la discrimination liées au VIH et au SIDA dans ces trois pays. Ce projet, mené d'avril 2001 à Septembre 2003, expose les complexités de la stigmatisation en enquêtant sur les causes, les manifestations et les conséquences de la stigmatisation et de la discrimination liées auVIH et au SIDA en Afrique sub-saharienne. Ce rapport de synthèse présente les principaux résultats de la recherche.
  • La stigmatisation et la discrimination liées au VIH et au SIDA..  (en Anglais)
    Ce site traite des raisons pour lesquelles la stigmatisation et la discrimination existent, les formes qu'elles prennent, comment cela nous affecte tous et ce que nous pouvons faire pour avancer.