Prophylaxie post-exposition

Que dois-je faire si je pense avoir été exposé au VIH ?

Dans les pays et les lieux où vous ne pouvez pas raisonnablement être assuré d'obtenir les médicaments d'urgence nécessaires dans les services d'urgence des hôpitaux, le système des Nations Unies, par l'intermédiaire du programme l'ONU avec nous, fait en sorte que des trousses de Prophylaxie Post-Exposition (PPE) soient mises à la disposition de tous les membres du personnel des Nations Unies ainsi que des membres de leur famille.

La trousse de Prophylaxie Post-exposition contient : un traitement médical par des antirétroviraux qui peut être utilisé par une personne négative au VIH à la suite d'une exposition accidentelle au VIH (voir plus loin les raisons pour lesquelles les médicaments antirétroviraux de la trousse peuvent être dangereux pour une personne vivant avec le VIH), une contraception d'urgence,  un test de grossesse, des instructions, et un formulaire de déclaration. L'absorption de médicaments antirétroviraux comme Prophylaxie Post-Exposition doit être prise très au sérieux ; les médicaments antirétroviraux ne doivent pas être envisagés comme une alternative à la pratique de rapports sexuels à moindre risque.

Si vous pensez avoir été exposé au VIH - par exemple dans le cas d'une agression sexuelle ; du fait d'un accident, d'une agression criminelle, ou d'un incident de sécurité ; ou alors en prodiguant les premiers secours à un blessé qui pourrait être infecté1 - et que vous savez que vous étiez négatif au VIH avant l'incident, vous devriez contacter le détenteur de la trousse de PPE sur votre lieu d'affectation. Si vous ignorez qui est chargé de cette tâche importante, voici comment vous pouvez le savoir :

  • Consultez le Répertoire des Services VIH de l’ONU avec nous pour trouver les responsables et les détenteurs (en Anglais) de la trousse PPE pour votre pays et votre lieu d'affectation ;
  • Contactez le bureau local du responsable désigné pour la sécurité des Nations Unies (généralement le bureau du Coordonnateur Résident) ;
  • Contactez le Service médical des Nations Unies s'il en existe un sur votre lieu d'affectation ;
  • Contactez votre responsable des ressources humaines ;
  • Demandez à l'un des points focaux de l'ONU avec nous dans votre pays ou lieu d’affectation (consultez la liste ici (en Anglais)).

Si vous vivez avec le VIH, vous ne devriez pas prendre les médicaments antirétroviraux contenus dans la trousse PPE, car cela pourrait vous nuire en accroissant le risque de développer une résistance vis-à-vis de ces médicaments et, de ce fait, réduire les options thérapeutiques futures lorsque vous en aurez besoin. Si vous avez été victime d'une agression sexuelle et que vous êtes une femme, vous souhaiteriez peut-être suivre les procédures pour une contraception d'urgence.

Dans l'idéal, la prophylaxie (la prise des médicaments antirétroviraux) devrait commencer dans les 1 à 2 heures - mais certainement pas plus tard que 72 heures - après l'exposition présumée au VIH. Les données suggèrent que, plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de succès sont élevées. Vous devriez vous renseigner pour savoir comment avoir accès à une trousse PPE et noter le nom du détenteur/du responsable de la trousse avant que vous ne soyez confronté à une exposition possible. Nous vous suggérons d'écrire le nom du détenteur sur la carte insérée dans la présente brochure et de la porter sur vous en permanence. Dans certains pays, comme en Amérique du Nord et dans certaines parties de l'Europe, la prophylaxie post-exposition n'est pas disponible par l'intermédiaire du système des Nations Unies car on peut se la procurer au service des urgences de tout hôpital.

Dans certains cas, il n'y a ni accès à une trousse PPE ni structure qui puisse en fournir une dans votre pays en particulier. Le responsable désigné pour la sécurité (habituellement le Coordonnateur Résident) est tenu d'assurer l'établissement d'un Protocole d'urgence pour la Prophylaxie Post-Exposition, qui déterminera le centre régional d'évacuation médicale le plus proche où un suivi complet peut être effectué, notamment la (les) voie(s) et méthode(s) d'évacuation les plus rapides. Veuillez contacter votre responsable désigné si vous vous trouvez dans cette situation. Si vous ignorez qui est votre responsable désigné ou le détenteur de la trousse, vous en trouverez une liste dans le Répertoire des services sur le VIH de l'ONU avec nous (en Anglais).


1 Les membres du personnel sont censés prendre toutes les mesures de précaution pour éviter toute exposition possible au VIH. Les trousses de Prophylaxie Post-Exposition sont destinées à être utilisées par les personnes négatives au VIH en cas  d’une exposition accidentelle au VIH. Les trousses PPE des Nations Unies sont disponibles pour les membres du personnel de l’ONU ainsi que leurs dépendants immédiats qui auraient été accidentellement exposés au VIH, peu importe les moyens d’exposition. Les médicaments antirétroviraux représentent un traitement sérieux, pris sous la supervision d'un médecin pendant un mois entier et pouvant causer divers effets secondaires.

Plus d'informations

Plus d'informations sur la prophylaxie post-exposition sont disponibles sur le site web de l'OMS (en Anglais).

Un document pour les équipes de pays des Nations Unies et les médecins avec des détails sur la PPE peut être téléchargé ici:

PDF: Trousse de prophylaxie post exposition (mis à jour octobre 2014)