Frequently Asked Questions
La ONU con nosotros * UN cares * L'ONU avec nous
FAQ Article
Indidual Page for Article

 Knowledge Base Index :   Francais


La pratique du sexe orale est-elle risquée?

QUESTION :
J‘ai du mal à comprendre. Je suis un homme bisexuel et j‘ai toujours utilisé des préservatifs lors de mes relations sexuelles anales ou vaginales. Mes inquiétudes concernent plutôt la pratique du sexe oral. J‘ai pratiqué passivement et activement le sexe oral sans protection mais seulement après avoir reçu des informations indiquant que les relations orales étaient sans risques et qu‘aucun cas de contamination n‘avait été recensé. J‘ai cependant lu récemment le contraire. Toutes ces informations semblent contradictoires. Cela est-il risqué ou non ?

REPONSE :

Merci pour votre question. Il serait peut être préférable de parler de risque en termes de degré de risque. En ce qui concerne le sexe, les seules situations sans risques sont 1) l‘abstinence complète, 2) les relations sexuelles entre deux partenaires non infectés se faisant mutuellement confiance, 3) ne pas avoir d‘échange de fluide corporel, comme par exemple en pratiquant la masturbation réciproque.

Les autres pratiques sexuelles ne sont pas si facilement quantifiables en termes de degré de risque. Le sexe anal est, par-dessus tout, le plus risqué directement suivi par le sexe vaginal. Pour tous ces actes sexuels le degré de risque va dépendre d‘un certain nombre de facteurs comme par exemple la charge virale de l‘individu séropositif. Pour le sexe oral cela dépend très largement de l‘état buccal de la personne opérant l‘acte. Si sa bouche fait état de coupures ou de lésions, il est possible que le virus pénètre le corps de l‘individu. Ce n‘est donc pas une bonne idée si vous avez des plaies dans la bouche. Il est aussi recommandé de ne pas utiliser du fil dentaire avant de pratiquer un acte oral car cela peut provoquer de légères lésions sur les gencives.

Ceci dit, il a été prouvé que la salive possède différents éléments ayant des effets anti-VIH. La salive a tout d‘abord des fonctions anti-virale, anti-bactérienne et anti-fongique. En plus de cela, le VIH provoque la sécrétion par les tissues qui recouvrent la muqueuse buccale de petits peptides et de protéines qui tuent le VIH. Cependant vous devez garder à l‘esprit qu‘il subsiste toujours des risques d‘infections notamment si du sperme, du sang ou encore du liquide vaginal entre dans la bouche et particulièrement si vous avez des aphtes ou si vos gencives ne sont pas saines. La salive ne tuera pas nécessairement le VIH dans ces fluides.

Une dernière recommandation à garder en tête : concernant les rapports sexuels oraux,même si le risque d‘être contaminé par le VIH reste faible,d‘autres contaminations par des infections sexuellement transmissibles restent possible. Visitez donc les sites suivants :
http://www.sida-info-service.org/informer/proteger/rapports-sexuels.php4
http://www.sexoconseil.com/sexualite/mst.html


Article Details
Date Created June 25, 2006
Author Admin
Article Options [Print this Article]     [Bookmark Article]


Copyright © UNAIDS
http:/www.uncares.org/

Home     About Us     Site Map     Contact Us